Espace élus
Parlement des territoires

Les communes en zone blanche seront connectées courant 2016

Le 5 novembre 2015, le ministère de l’Economie, des Finances et du Numérique a officialisé la liste des 171 communes françaises qui ne bénéficient d’aucune couverture par les réseaux de téléphonies mobile et numérique. Une liste réalisée après une série de mesures de terrain qui s’ajoute aux 67 localités déjà connues, soit 238 communes. Ces localités en zone blanche, sont plus d’une trentaine en Languedoc-Roussillon. Ce qui fait de notre région la plus représentée dans l’hexagone. Les communes se trouvent principalement dans l’Aude (27) mais aussi dans le Gard (5), l’Hérault (2), la Lozère (1) et les Pyrénées-Orientales (1).    

Les services de l’Etat ont rappelé aux opérateurs mobiles leur volonté qu’aucun territoire ne soit oublié, même en zone rurale. Ceux-ci ont entériné un accord selon lequel les communes rurales dépourvues de couverture mobile seront couvertes d’ici la fin 2016. Dans un second temps, à partir de la mi-2017, les quatre opérateurs nationaux seront tenus par la loi d’équiper en internet mobile (3G ou 4G) les localités qui ne le sont actuellement pas. En juin 2015, le Parlement des Territoires avait interpellé par courrier le Président de la République au sujet de la fracture numérique. Une candidature avait été proposée comme territoire pilote pour la mise en œuvre du plan France Très Haut Débit.